Anthropologie du corps, des sciences et des techniques, des arts et de la mémoire

lundi 7 mai 2012

Disciplines dissipées : Expérimentations anthropo-artistiques


Colloque
les 23 et 24 mai 2012 
Maison René Ginouvès, 21 Allée de l’Université, Nanterre 
Salle 308 (3ème étage) 
http://disciplinesdissipees.tumblr.com/

De nouvelles approches de l’expérience humaine et de sa qualité éminemment sensible ont vu le jour. Etudiants en M2 ethnologie, ethnomusicologie et anthropologie de la danse à Paris 10, nous organisons un colloque pour questionner les perspectives, qu’engendre la mise en relation de deux manières de saisir le monde : l’art et l’anthropologie. Nous voulons aborder à travers les témoignages croisés de chercheurs et artistes, plusieurs expériences qui explorent ce mouvementd’aller et retour, voire la fusion de deux modes d’appréhension du réel. L’ethnologie peut-elle offrir un matériau à l’art ? L’art est-il à même d’apporter des outils et des perspectives pour la construction du savoir anthropologique ? 

PROGRAMME 

Mercredi 23 mai 2012 
13h30 Accueil 
14h Mot d'ouverture 
14h30 Charles Robinson : « Enquête imaginaire et réel de laboratoire » 
15h Christophe Rulhes : « Le théâtre et l’enquête au sein du GdRA » 
15h30 Pause 
15h45 Stéphane Ferrandez et Sandrine Garbuglia : « Histoires tombées d'un éventail : de l'ethnologie au conte » 
16h15 Caroline Darroux et Marie Preston : « La greffe et le rejet, ethnographie et création collective en Bourgogne pour un désir de transmission » 
16h45 Discussion 

Jeudi 24 mai 2012 
9h30 Accueil 
10h Ralf Marsault : « Dialogues et affinités: essai d'approche liminaire par l'enveloppement des corps dans l'image » 
10h30 Christine Louveau : « Pratique des écritures interactives en sciences humaines » 
11h Pause 
11h15 Sandrine Teixido et Joffrey Becker : « SAVE AS DRAFT - Atmosphères en négociation » 
11h45 Discussion 
12h30 Déjeuner 
14h Emmanuel Grimaud : « Le jour où les robots mangeront des pommes. Expériences et conversations avec un humanoïde » 
14h30 Alessia de Biase et Eric La Casa : « Rayonnements » 
15h Pause 
15h15 Jean-Baptiste Eczet, Samuel Garcia et Sandra Terdjman : « Arts, sciences… et politique : quelques exemples d’expérimentations de l’école des arts politiques, Sciences Po » 
15h45 Hédi Zammouri : « Ghost Dance and Four Rituals » 
16h15 Discussion 
17h Conclusion

vendredi 4 mai 2012

Gradhiva n°15 - Robots étrangement humains

Coordonné et présenté par Denis Vidal et Emmanuel Grimaud 
Parution Mai 2012 

« Qu’est-ce qui est en jeu lorsqu’on donne à un robot une apparence humaine, puis lorsqu’on croise son regard ? Autour de cette question gravitent les différentes contributions à ce numéro de la revue Gradhiva. Développant une anthropologie comparée des créatures artificielles dans leur diversité (des automates de l’Inde ancienne aux dernières créations du marché des sex toys, en passant par les marionnettes japonaises), les auteurs du dossier envisagent ces moments d’interaction qui obligent l’homme, confronté à sa propre image, à instaurer une relation nouvelle à des objets qui lui ressemblent et qui peuvent autant susciter le malaise que l’empathie. Pour ce faire, ils s’attachent à libérer la robotique humanoïde des discours prophétiques qui l’accompagnent souvent pour mieux en saisir les enjeux contemporains, à l’aide notamment d’une ethnographie précise des pratiques de laboratoires. Dans la perspective interdisciplinaire qui est la sienne, Gradhiva apporte avec ce numéro une contribution inédite à l’étude des machines anthropomorphes. » 

SOMMAIRE 
Dossier : Robots étrangement humains 
Aux frontières de l’humain. Pour une anthropologie comparée des créatures artificielles 
par Emmanuel Grimaud et Denis Vidal 
La vallée de l’étrange 
par Masahiro Mori 
Aux origines de l’anthropomorphisme. Intersubjectivité et théorie de l’esprit 
par Gabriella Airenti 
Vers un nouveau pacte anthropomorphique ! Les enjeux anthropologiques de la nouvelle robotique 
par Denis Vidal 
Androïde cherche humain pour contact électrique. Les cinétiques de l’attachement en robotique 
par Emmanuel Grimaud 
Le corps humain et ses doubles. Sur les usages de la fiction dans les arts et la robotique 
par Joffrey Becker 
Esthétiques de la manipulation. Marionnettes et automates au Japon 
par Zaven Paré 
Machines, magie, miracles 
par Charles Malamoud 
Entretien 
Le Bouddha dans le robot. Rencontre avec Masahiro Mori 
Études et essais 
La chorégraphie du bâton divinatoire comme écriture sonore au Burkina Faso 
par Danouta Liberski-Bagnoud 
L’œil du hautbois. Son, espace et images divines dans le culte sivaïte, Inde du Sud 
par William Tallotte

Tracés n°22 - Ecologiques, enquêtes sur les milieux humains

Coordonné par Pierre Charbonnier et Yaël Kreplak
Parution Mai 2012
http://traces.revues.org/

« Et si la dynamique des faits sociaux relevait moins d'une logique interne à l'organisation des hommes entre eux qu’à un ensemble d’interactions entre ces derniers et leur milieu ? Voilà l’hypothèse générale que les textes réunis dans ce numéro de Tracés cherchent à explorer. L’élaboration théorique d’une science des milieux humains, telle qu’elle a pu être proposée par G. Bateson, a en effet fourni une impulsion à un ensemble de recherches empiriques qui prennent le parti de suivre les faits sociaux dans leurs multiples relations aux objets, naturels et techniques, qui les entourent. Ces derniers cessent alors d’apparaître comme un simple décor au sein duquel le social prendrait place, pour participer pleinement à la construction de l’action collective, à l’élaboration d’enjeux normatifs et politiques, ou plus simplement à la formation de l’expérience. 

Les textes qui composent ce numéro mettent en œuvre cette approche dans le cadre de disciplines variées, notamment l’anthropologie (T. Ingold, B. Gille), l’histoire (D. Davis), la philosophie (C. Larrère), ou encore la biomimétique (J. Becker), mais aussi en mobilisant diverses échelles et objets d’analyse : l’environnement naturel, bien sûr (L. Garçon et A. Navarro), la ville (A. Pecqueux), l’espace domestique (N. Lavalle). L’inscription du social dans des milieux apparaît alors bien souvent comme un objet de négociations, de désaccords, comme l’occasion de redéfinir les principes du lien social, et cela à l’échelle d’une ville (M. Tironi) ou d’une formation économique (P. Charbonnier). Enfin, ce numéro donne la parole à ceux pour qui les milieux sont d’abord une matière à travailler, comme les urbanistes (N. Michelin) ou certains artistes (A. Linke).

Par delà la multiplicité des perspectives et des objets envisagés, Écologiques met en question la valeur heuristique des approches en termes de milieu. En effet, celles-ci provoquent une attention renouvelée aux phénomènes ordinairement pris en charge par les sciences humaines, elles en mobilisent de nouveaux, elles déplacent les frontières entre les catégories classiques et les disciplines qui forment ce paysage intellectuel. Sans prétendre tirer un bilan définitif de ces transformations, ce numéro se propose donc de prendre nos repères dans ce nouvel espace. »

SOMMAIRE
ÉDITORIAL 
Savoirs écologiques 
Pierre Charbonnier et Yaël Kreplak 
ARTICLES 
Pour une approche écologique des expériences urbaines 
par Anthony Pecqueux 
Temporalités distribuées et partagées. Une approche écologique des activités familiales dans le foyer 
par Natalia La Valle 
Mettre l'écologie en mouvement. Les controverses à l'origine du projet Vélib' 
par Martín Tironi 
De l’écologie symbolique à l’écologie politique. Anthropologie des controverses environnementales chez les Salish côtiers 
par Baptiste Gille 
L’écoféminisme : féminisme écologique ou écologie féministe ? 
par Catherine Larrère 
NOTES 
L’écologie prospective de la robotique 
par Joffrey Becker 
La Société des territorialistes ou la géographie italienne en mouvement 
par Lucile Garçon et Aurore Navarro 
De l’écologie à l’écologisme de Marx. Sur l’histoire naturelle du capitalisme et ses interprétations 
par Pierre Charbonnier 
TRADUCTIONS 
Culture, nature et environnement. Vers une écologie de la vie 
par Tim Ingold (traduction : Pierre Madelin présentation : Pierre Charbonnier) 
L’éco-gouvernance en Algérie française. Histoire environnementale, politique et administration coloniale 
par Diana Davis (traduction : Hakim Bourfouka) 
ENTRETIENS 
L’écologie en architecture et urbanisme : entre normes et pratiques. Entretien avec Nicolas Michelin 
par Yaël Kreplak et Barbara Turquier
« Getting back to the wrong nature ». Entretien avec Armin Linke 
par Émilie Hache et Valérie Pihet