Anthropologie du corps, des sciences et des techniques, des arts et de la mémoire

lundi 28 septembre 2015

Table ronde : Des hommes et des robots

Table ronde : Des hommes et des robots 
Jeudi 1er octobre 18:00-19:30 
Maison de l’étudiant 
3, passage Jacqueline de Romilly 
La Rochelle 
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
http://www.univ-larochelle.fr/Table-ronde-Des-hommes-et-des

On entend de plus en plus parler des robots, ces machines curieuses qui nous interpellent. Ils s’appellent Nao, Poppy ou Norio et évoluent dans notre monde. Cette table ronde s’intéresse particulièrement à la place de ces objets animés dans les lieux de culture. Quel rapport instaure-t-il avec l’Homme ? Que vont-ils nous apporter ? Faut-il avoir peur des robots, les attendre avec impatience ? 

Dans le cadre du workshop interdisciplinaire sur l’interaction Homme-robot, des chercheurs en sciences humaines membres du CEREGE LR-MOS (Management, Organisation & Société) et en informatique membres du L3i (Informatique, Image et Interaction) de L’université de La Rochelle proposent une table ronde publique autour de la thématique : quelle place pour les robots dans les lieux de culture ? 

Quelles expériences avec des robots dans le monde culturel, scientifique et pédagogique ? Que vont-ils nous apporter ? Faut-il avoir peur des robots, les attendre avec impatience ? Le robot, un effet d’annonce, de mode, une révolution pour la société ? A quoi ressembleront les robots de demain ? Quels seront leurs usages ? 

Pour répondre à ces questions, un panel d’invités : 

Pierre Yves OUDEYER, directeur de recherche à l’INRIA et responsable de l’équipe Flowers, a développé le robot open-source Poppy Humanoid. Il étudie les mécanismes d’apprentissage et du développement chez les hommes et les robots, ainsi que les interactions Homme-robot. Son équipe développe aussi des programmes éducatifs autour de la robotique. Il a été également chercheur pendant 8 ans au Sony Computer Science Laboratory à Paris. 

Arnaud REVEL, enseignant-chercheur au sein du laboratoire Informatique Image et Interaction de l’Université de La Rochelle (L3I). Il a développé des travaux interdisciplinaires liés à l’interaction robot / humain dans le cadre de collaborations avec la neurobiologie, la psychologie, l’éthologie, l’art et le marketing. 

Samuel QUENAULT, chargé des collections au Château d’Oiron, il a été à l’origine de l’idée du robot médiateur NORIO (Prix patrimoine et innovation 2015). Grâce à cette initiative, les personnes à mobilité réduite peuvent découvrir dans une visite distante mais réelle l’étage du château. L’expérience commencée il y a plus d’un an se poursuit avec succès. NORIO a été réalisé par la société Droïds Company. Le château d’Oiron, est un monument national géré par le Centre des monuments nationaux. 

Didier LAVAL, ingénieur diplômé de l’Institut d’Optique et metteur en scène de théâtre formé en conservatoire. Il a collaboré avec de nombreuses structures de culture scientifique (Universcience, Espace des Sciences Pierre- Gilles de Gennes, Musée de l’Air et de l’Espace…). Membre du Département de Physique du Palais de la découverte à partir de 2009, il a rejoint en 2012 Ecsite – le réseau européen des centres et musées de sciences – pour coordonner des projets européens. Depuis 2014, il est Manager Médiation et responsable du Living Lab de Cap Sciences (Bordeaux), où a eu lieu récemment deux jours d’expérimentation autour de la naissance du robot Poppy. 

Joffrey BECKER, anthropologue, affilié au Laboratoire d’Anthropologie Sociale. Ses travaux, menés notamment avec le robot Berenson au musée du quai Branly, cherchent à apporter un éclairage empirique et à examiner les rapports complexes qui se tissent autour des machines. 

/ Animation de la table ronde Juliette Passebois, Maître de conférences à l’Université de Bordeaux / Comité d’organisation Jeanne Lallement et Armelle Prigent, Maitre de conférences à l’Université de La Rochelle /