Anthropologie du corps, des sciences et des techniques, des arts et de la mémoire

jeudi 26 novembre 2015

Tentatives, Tentations, Intentions - Journées PsyPhINe 2015

Tentatives, Tentations, Intentions - Journées PsyPhINe 2015 
Mardi 15 décembre 2015 - 12:30 - Mercredi 16 décembre 2015 - 13:00 
Nancy, MSH Lorraine (salle internationale) 

Si l’interaction homme/robot cognitif conduit naturellement à des questions d’interprétation du comportement du robot (attribution ou non d’intelligence, d’intentionnalité et d'émotions par le sujet, degrés de confiance dans le dispositif technique), la gradation des attributions dépasse de loin ce seul type d'interaction. De notre appréhension des mouches à celle des chats, l'intersubjectivité ainsi que notre tendance naturelle à l'anthropomorphisme semblent jouer des rôles centraux : dans certains cas, mais pas dans tous, et selon les contextes, nous projetons dans l'autre énormément de notre propre cognition, nous tentons et sommes tentés d’attribuer des intentions. Les conditions de l’attribution d’intentions et de conscience paraissent liées à celles de l’émergence d’une interaction. L’atelier vise à confronter les approches de différentes disciplines (Intelligence artificielle, psychologie,anthropologie et philosophie) sur ces questions, comme plus généralement sur la cognition, l’intelligence et l’intentionnalité. L'atelier sera également l'occasion d'une discussion autour des travaux et expérimentations en cours et à venir dans le cadre du projet PsyPhINe. 

Programme et inscriptions : http://poincare.univ-lorraine.fr/fr/manifestations/tentatives-tentations-intentions-journees-psyphine-2015

L’expérience esthétique

L’expérience esthétique
Salon de lecture Jacques Kerchache
Musée du quai Branly
Vendredi 27 novembre à 18h30

« Contempler un tableau ou un paysage, écouter une pièce de musique, s’immerger dans un univers sonore, lire un poème, voir un film : telle est l’expérience esthétique. Or, dans chaque culture humaine, elle est de toutes les expériences communément vécues à la fois la plus banale et la plus singulière. 

Singulière car elle a pour condition qu’on s’y adonne sans autre but immédiat que cette activité elle-même ; banale, car elle n’en demeure pas moins de part en part une des modalités de base de l’expérience commune du monde. Elle exploite le répertoire de l’attention, de l’émotion et du plaisir mais elle leur donne une inflexion particulière, voire paradoxale. Il s’agit donc, démontre Jean-Marie Schaeffer, de comprendre non pas l’expérience des œuvres d’art dans sa spécificité, mais l’expérience esthétique dans son caractère générique, c’est-à-dire indépendamment de son objet. » 

Avec Jean-Marie Schaeffer, L’expérience esthétique, Gallimard, 2015, Frédéric Keck, directeur du département de la Recherche et de l’enseignement du musée du quai Branly et Joffrey Becker, anthropologue, LAS.

lundi 28 septembre 2015

Table ronde : Des hommes et des robots

Table ronde : Des hommes et des robots 
Jeudi 1er octobre 18:00-19:30 
Maison de l’étudiant 
3, passage Jacqueline de Romilly 
La Rochelle 
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
http://www.univ-larochelle.fr/Table-ronde-Des-hommes-et-des

On entend de plus en plus parler des robots, ces machines curieuses qui nous interpellent. Ils s’appellent Nao, Poppy ou Norio et évoluent dans notre monde. Cette table ronde s’intéresse particulièrement à la place de ces objets animés dans les lieux de culture. Quel rapport instaure-t-il avec l’Homme ? Que vont-ils nous apporter ? Faut-il avoir peur des robots, les attendre avec impatience ? 

Dans le cadre du workshop interdisciplinaire sur l’interaction Homme-robot, des chercheurs en sciences humaines membres du CEREGE LR-MOS (Management, Organisation & Société) et en informatique membres du L3i (Informatique, Image et Interaction) de L’université de La Rochelle proposent une table ronde publique autour de la thématique : quelle place pour les robots dans les lieux de culture ? 

Quelles expériences avec des robots dans le monde culturel, scientifique et pédagogique ? Que vont-ils nous apporter ? Faut-il avoir peur des robots, les attendre avec impatience ? Le robot, un effet d’annonce, de mode, une révolution pour la société ? A quoi ressembleront les robots de demain ? Quels seront leurs usages ? 

Pour répondre à ces questions, un panel d’invités : 

Pierre Yves OUDEYER, directeur de recherche à l’INRIA et responsable de l’équipe Flowers, a développé le robot open-source Poppy Humanoid. Il étudie les mécanismes d’apprentissage et du développement chez les hommes et les robots, ainsi que les interactions Homme-robot. Son équipe développe aussi des programmes éducatifs autour de la robotique. Il a été également chercheur pendant 8 ans au Sony Computer Science Laboratory à Paris. 

Arnaud REVEL, enseignant-chercheur au sein du laboratoire Informatique Image et Interaction de l’Université de La Rochelle (L3I). Il a développé des travaux interdisciplinaires liés à l’interaction robot / humain dans le cadre de collaborations avec la neurobiologie, la psychologie, l’éthologie, l’art et le marketing. 

Samuel QUENAULT, chargé des collections au Château d’Oiron, il a été à l’origine de l’idée du robot médiateur NORIO (Prix patrimoine et innovation 2015). Grâce à cette initiative, les personnes à mobilité réduite peuvent découvrir dans une visite distante mais réelle l’étage du château. L’expérience commencée il y a plus d’un an se poursuit avec succès. NORIO a été réalisé par la société Droïds Company. Le château d’Oiron, est un monument national géré par le Centre des monuments nationaux. 

Didier LAVAL, ingénieur diplômé de l’Institut d’Optique et metteur en scène de théâtre formé en conservatoire. Il a collaboré avec de nombreuses structures de culture scientifique (Universcience, Espace des Sciences Pierre- Gilles de Gennes, Musée de l’Air et de l’Espace…). Membre du Département de Physique du Palais de la découverte à partir de 2009, il a rejoint en 2012 Ecsite – le réseau européen des centres et musées de sciences – pour coordonner des projets européens. Depuis 2014, il est Manager Médiation et responsable du Living Lab de Cap Sciences (Bordeaux), où a eu lieu récemment deux jours d’expérimentation autour de la naissance du robot Poppy. 

Joffrey BECKER, anthropologue, affilié au Laboratoire d’Anthropologie Sociale. Ses travaux, menés notamment avec le robot Berenson au musée du quai Branly, cherchent à apporter un éclairage empirique et à examiner les rapports complexes qui se tissent autour des machines. 

/ Animation de la table ronde Juliette Passebois, Maître de conférences à l’Université de Bordeaux / Comité d’organisation Jeanne Lallement et Armelle Prigent, Maitre de conférences à l’Université de La Rochelle /

vendredi 5 juin 2015

L’Industrie numérique 4.0 : enjeux, usages, acteurs

Les cafés économiques de Bercy
18 juin 2015
à partir de 9:30
Anticafé Innovation / Campus Cluster Paris Innovation

Ce café économique abordera le sujet de la transformation numérique de l’économie et les nouveaux modèles économiques en émergence.

Il permettra de montrer, à travers les regards croisés de plusieurs acteurs de la sphère publique et privée, les dimensions économique, environnementale et technologique associées à la nouvelle France numérique et industrielle. 

Seront notamment évoquées les questions relatives aux objets connectés, à la robotique, et à l’efficacité énergétique. 

Intervenants : Geoffroy HERMANN, Chef du bureau « Réseau et Sécurité » au Service de l’Economie Numérique, Direction générale des Entreprises, Ministères économiques et financiers ; Joffrey BECKER, chercheur au Musée du quai Branly, spécialiste de la robotique et auteur de l’enquête « Humanoïdes, Expérimentations croisées entre arts et sciences » ; Marie-Françoise GUYONNAUD, Présidente de Smart Use (société spécialisée dans la performance des services durables), Responsable des programmes Efficacité Energétique et Smart City à l’Institut Léonard de Vinci, Déléguée générale de Fondaterra (Fondation Européenne pour des Territoires Durables) ; Bruno FAURE, Directeur pédagogique, Web School Factory (école de management du numérique) ; Eric WYTTYNCK, Directeur des Système Digitaux Ventes, ACCOR ; Olivier MEVEL, co-fondateur d’Enero (agence dédiée aux objets connectés)

Café économique proposé dans le cadre de Futur en Seine, festival du numérique à Paris et en Ile-de-France.

jeudi 30 avril 2015

Multitudes n°58 - Nouvelle robotique, nouveaux vivants

Multitudes n°58
Coordonné par Sylvie Allouche, Sandra Laugier & Dominique Lestel
 
Majeure
Nouvelle robotique, nouveaux vivants
Le développement de la robotique autonome, dans tous les espaces de l’existence, relance l’intelligence artificielle et transforme la question de la vie – celle de la mort aussi, avec les drones tueurs. La question est de savoir si, en compagnie de ces artefacts, nous pouvons rester des humains comme les autres – et jusqu’où le vivant peut être « contaminé » par eux. L’humain augmenté, la robotisation des tâches à l’usine ne sont pas pour le futur, ils sont déjà là. Que deviennent des sociétés où une minorité d’humains travaillent, l’essentiel des tâches étant effectuées par des robots ? La robotisation apporte de profondes transformations du travail et en général de l’agentivité, et impose à l’humanité d’ouvrir de nouveaux espaces de création et de jouissance.

Mineure
Le care des robots
La présence croissante d’artefacts humanoïdes ou animaloïdes dans les espaces privés, et en particulier la maison, constitue un phénomène transformateur de nos formes de vie, au sens social et biologique. Le Japon et la Corée sont en tête de telles innovations pour les robots-compagnons qui veillent aux plaisirs et à la santé des humains. Quelles interactions pourrons-nous développer avec ces compagnons de vie ? Quels affects et attachements ? Et réciproquement : s’ils s’occupent de nous, qu’advient-il de leur relation au genre humain – dès lors que les robots chirurgiens, pharmaciens et compagnons s’occupent de pérenniser la vie ?

-----------------------------
Rencontre
Nouvelle robotique, nouveaux vivants
Discussion-rencontre à l'occasion du lancement du 58e numéro de la revue "Multitudes"
Le Cube - 20, Cours Saint Vincent 92130 Issy-les-Moulineaux
Le mardi 05 mai 15 à 19H
Entrée libre